Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
©IMAD/Gilberto Lontro

Sécurité des données

Durant la crise sanitaire, des mesures techniques ont été prises afin d’offrir aux employés une connexion à distance sécurisée compatible avec l’exécution du télétravail. Elles ont permis de  garantir le respect du secret de fonction et la confidentialité. Une attention particulière a été portée aux plateformes de collaboration en ligne. Le déploiement soudain et rapide de ce type d’outils impliquait que le niveau de sécurité de données soit adéquat pour les activités de IMAD mais aussi conforme aux lois cantonales et fédérales sur la protection des données. En outre, un règlement sur le télétravail en temps de crise a été élaboré, qui insiste sur les principes de sécurité et protection des données.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, les cyber-attaques ont augmenté de manière exponentielle contre les organismes essentiels au fonctionnement de l’Etat, en particulier les hôpitaux et les structures de santé. Il a été noté, entre autres, une recrudescence des e-mails malveillants liés à la COVID-19 et exploitant la technique de « hameçonnage » (Phishing). Dans ce contexte, la sensibilisation du personnel a été et reste une activité récurrente. Ceci afin d’accroitre la vigilance, mais aussi la réactivité dans le signalement afin de contenir ou stopper techniquement ces attaques.

Soucieux de veiller à l’application et l’efficacité des mesures de sécurité fonctionnelles et techniques, IMAD mandate chaque année des prestataires externes afin de conduire un programme de tests et d’identification de mesures correctives. En 2020, quatre programmes majeurs de type applicatif mais aussi d’infrastructure ont été réalisés dans le domaine de la sécurité.

Retour haut de page