Site print
Mobile menu

imad contribue à des projets cantonaux visant à renforcer la coordination des soins entre les acteurs du réseau.
Objectif : répondre au vieillissement de la population et apporter une réponse appropriée à la vulnérabilité.

Projet Plan de soins partagé (PSP)

Ce projet, piloté par la direction générale de la santé (DGS), s’intéresse à la prise en charge ambulatoire et domiciliaire des situations complexes. Il concerne plusieurs institutions et vise à accompagner les équipes interprofessionnelles à travers une meilleure coordination et une communication facilitée.
Les effets de cette collaboration sont jugés très positifs par les clients, les partenaires et les collaborateurs et le nombre d’hospitalisations inappropriées a baissé.
En 2018, 200 infirmiers-ères de imad ont été formés-es à la prise en charge des situations complexes et au PSP.
L’outil a été évalué en 2018. Une deuxième version verra le jour en 2019. Elle tiendra compte des améliorations en termes d’ergonomie et de performance.

Projet urgences gériatriques

Le projet a été rebaptisé « coordination de soins de la personne âgée fragile ». Il poursuit un double objectif :

  • Améliorer la coordination interprofessionnelle des soins
  • Limiter les hospitalisations non coordonnées

imad est particulièrement concernée par cette problématique et a participé aux séances du groupe de travail et du comité de pilotage pour proposer des actions concrètes. Les travaux se sont focalisés notamment sur les questions de détection et de prise en charge coordonnée des clients.
Objectif : lancer un projet pilote en 2019.

Projet InterRAI

imad se prépare à changer d’outil d’évaluation, en collaboration avec la direction générale de la santé (DGS). L’institution passera de la méthode RAI à la méthode InterRAI, qui pourra être utilisée par tous les partenaires du réseau de soins.
La DGS mène un projet pilote dans plusieurs établissements médico-sociaux (EMS) pour mesurer l’impact de l’introduction de l’outil InterRAI. Ce pilote permettra au canton de se doter d’un outil d’évaluation unique et d’assurer un meilleur suivi des personnes dans leur parcours de soins. L’introduction du nouvel outil à imad est prévue pour 2020.

Plan Alzheimer

imad s’est beaucoup impliqué dans le déploiement du plan Alzheimer 2016-2019 piloté par le canton de Genève.
Trois groupes de travail ont proposé des solutions pour l’opérationnaliser, notamment dans les axes suivants : amélioration de l’efficience du diagnostic et du suivi, promotion des directives anticipées et question du représentant thérapeutique, formation des soignants.
L’objectif est de mettre en œuvre ces propositions dès 2020.

Proches aidants / Ligne proch’info

Proch’info est une ligne de contact unique pour informer et orienter les proches aidants du canton de Genève. Elle a été ouverte sous l’égide de la DGS, dans le cadre du programme de soutien aux proches aidants.
Deux infirmiers-ères de imad ont été formés-es. Ils assurent une permanence un jour par semaine en alternance avec la Croix-Rouge genevoise, l’Association Alzheimer Genève et Pro Senectute.

Santé mentale

La planification sanitaire identifie un besoin de soins en santé mentale, notamment des prestations domiciliaires adaptées, au sein de la population du canton de Genève.
imad et les HUG ont lancé un programme commun pour améliorer la connaissance réciproque des équipes, leur organisation respective et faciliter la coordination. Cette étape a permis de retenir plusieurs axes de travail :

  • Harmoniser la cartographie des organisations
  • Trouver des solutions à mettre rapidement en œuvre par les 2 institutions, pour des clients souvent connus de chacune
  • Identifier des référents au sein des équipe

En 2019, un projet pilote définira un itinéraire clinique de prise en charge spécifique des troubles psychiques. Il sera mené en étroite collaboration avec le département de psychiatrie des HUG.